Remettre la fureur au goût du jour à grands coups de fuzz sans oublier quelques gouttes de pop. Moyenne d’âge 24 ans, We Hate You Please Die recherche une certaine transe, celle qui ne s’encombre pas des genres même si la base garage/punk/rock est bien là. Du brut et de l’électricité, la volonté de concerts énergiques et cathartiques durant lesquels l’équation se ferait avec Ty Segall, les Cramps, Fucked Up ou The Vines. La viscé- ralité et l’émotion sont la base du projet, le groupe est engagé et attentif aux questions sociétales et environ- nementales.

Une bouffée d’oxygène, la tension nécessaire, dents serrées, cordes vocales rougies, airs bon enfant, lutins bondissants, boucles blondes, brunes, bleues, des filles, des garçons, des garçonsfilles et des fillesgarçons, on s’en fout, l’époque est transgenre.

Un goût de métal dans la bouche, mais chaud et sucré. En colère WHYPD… Mais une colère bienveillante, nourrissante, vitaliste, solaire, comme si Son Goku se prenait pour Iggy Pop, ou si Hulk vous susurrait à l’oreille « i feel lonely ». We hate you… please die.

Originaire de Rouen, le groupe a sorti son premier album intitulé Kids are Lo-fi en octobre 2018, enregis- tré à Rouen avec Adrian d’Epinay (MNNQNS) et Hugo Magontier(SerVo),pour entamer plusieurs séries de concert afin de défendre sa première livraison.

Le groupe est parrainé par le salle du 106 à Rouen. Lauréat du tremplin John Session Beauregard 2019 et selectioné aux Inouis du printemps de Bourges 2019.

L’idée d’indigestion sociétale est au coeur du projet. Le titre Kids are Lo-Fi cristallise la peur de grandir, l’étouffement et la saturation d’un monde qui se perd dans sa dissonance cognitive, donnant des générations désorientées, éduquées dans un monde où la compéti- tivité et la meritocratie sont prioritaires à l’émotion et la sensibilité. Le résultat: des cerveaux défaillants, la difficulté de trouver sa place, le sentiment d’impuis- sance et d’urgence.

Production:
L’album a été enregistré en Avril 2018 avec Adrian D’Epinay du groupe MNNQNS et Hugo Magontier de SeRvo.
Il comporte 10 chansons pour une durée totale de 34 minutes . L’album a été autoproduit par le label du groupe crée pour l’occasion « Kids are lo-fi Records»