PROGRAMMATION 2018

MUNGO JERRY (Londres, UK – blues-rock)

Son nom vous évoque quelque chose ? C’est normal : il est l’auteur-compositeur d’un des dix singles les plus vendus de tous les temps, In The Summertime (sorti en 1970). Mais ce tube iconique des années hippies célébrant l’insouciance des jours d’été ne doit pas venir obscurcir l’œuvre substantielle d’un artiste méconnu dans le fond. Véritable pionnier d’un blues-rock aussi décontracté qu’intellectuel (le nom Mungo Jerry étant une référence à un poème du moderniste américain T.S. Eliot) et fort d’une discographie de plus de 18 albums, Ray Dorset partagea en son temps la scène avec The Grateful Dead, Black Sabbath ainsi que Traffic et enregistra même un album avec Peter Green de Fleetwood Mac et Vincent Crane d’Atomic Rooster. L’espace d’un concert, Chartres retournera dans les années soixante ! 😎

Agence : Hypertension-Music

ZENZILE (Angers, FR – dub/rock expérimental)

Pour leurs vingt ans de carrière, les musiciens d’un des plus grands groupes du dub de France feront étape à Chartres, avec comme mot d’ordre : retour aux sources ! Un nouvel album sort début 2018 pour leur anniversaire et un gros live en perspective. 🤘🔥

Page : ZENZILE
Label : Yotanka
Agence : Mélodyn Productions

◣ Egopusher (Zurich, CH et Berlin, DE – electronica)


Que serait le roman Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? de Philip K. Dick (qui inspira Blade Runner) s’il s’agissait d’un album ? Ce serait peut-être bien le premier opus d’Egopusher, Blood Red, qui confirme le talent de ses deux membres, Tobias Preisig et Alessandro Giannelli. Si l’association de leurs instruments – respectivement le violon et la batterie – peut paraître étrange sur le papier, il n’en est rien en live, où leurs morceaux libres (reposant en partie sur des improvisations) donnent naissance à des performances uniques et spontanées, violemment poétiques. Egopusher, dont le son expérimental se situe aux confins du jazz, de l’électro, du hard rock et du néo-classique, « devrait aussi bien séduire un vieux fan de Magma qu’un jeune amateur d’expérimentations électroniques » disait Libération, en titrant de belles « noces improbables ». 🌗 🌓


Page : Egopusher
Agence : Sakifo
Crédit photo : Yvonne Schmedemann

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

THE BONGO HOP! (Cali, CO / Lyon, FR – funk afro-caribéenne/cumbia)

Une des révélations de l’année suite à la parution de leur album Satingarona vol. 1 en 2016, les copains de Quantic Music et Ondatrópica continueront cette année de sillonner la France et l’Europe après une tournée 2017 riche d’une cinquantaine de dates. La Colombie s’invite au parc André Gagnon ! 🇨🇴

Page : The bongo hop
Label : Underdog Records
Agence : Premier Jour

HOLY HAMOND & THE GROOVEMEN SPHERE (Chartres, FR – reggae/soul)

Holy Hamond ne se contente pas de séduire ou de charmer, elle conquiert les cœurs ! Nouvelle artiste chartraine en vogue, c’est justement notre coup de cœur local et nous ne pouvions lui proposer autre chose que de lui offrir notre grande scène. Une déferlante de love en perspective 💚💛❤️

Page : Holy Hamond
Label : Label Belleville Music
Agence : Indépendente

SApiEnS saPIeNs (Tours, FR – electro vintage/hip hop organique)


SApiEnS saPIeNs, c’est un sacré beat et un sacré groove tenus à l’aide de synthés retentissants et de la cadence infernale d’une basse. Coup de cœur du festival Terres du Son en 2013, présélectionné aux iNOUïS du Printemps de Bourges 2016 et déjà programmé par notre association lors d’une Carte Blanche donnée par l’Université de Tours en 2017, SApiEnS saPIeNs était pressenti pour être au festival l’été dernier. C’est chose faite cette année, en co-programmation avec les copains de La Machine et des Lapins de Six Semaines. 🎧

Page : SApiEnS saPieNs
Agence : La petite boite qui monte

Cie LES ENTRAÎNEURS (Tours, FR – 80’s French glam/disco/funk/chabadabada)

Ils avaient retourné les toilettes au Festival L’Paille à Sons #3 lors du premier soir créant une véritable contre-soirée, les voici de retour… Les Entraîneurs, “WC Session n° 2” avec au programme : de la danse, de la sueur, des paillettes dans les yeux et des barres de rire. ⚽

Page : Les Entraîneurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

◣ THÉ VANILLE (Tours, FR – rock fraîcheur)

Présenter Thé Vanille ne sera bientôt plus nécessaire tant leur actualité est en ce moment au cœur de la scène musicale régionale : lauréat du dispositif Propul’Son de la FRACA-Ma pour la saison 2017-2018, retenus pour les iNOUïS du Printemps de Bourges 2018 et même en lice pour la finale du Tremplin Chorus à Paris… Le rock à forte concentration de théine du groupe tourangeau commence à faire effet ! ☕

Page : THÉ VANILLE

◣ Mountain Fire (Rambouillet, FR – indie folk chamanique)


Né en 2015 à l’Usine à Chapeaux, le quatuor joue ses propres compositions, inspirées par leurs multiples voyages et leur amour des grands espaces. Tel Bashung repenti ayant décidé d’abandonner le rock ou tel Cobain qui serait encore vivant, Mountain Fire embarque les spectateurs dans des bal(l)ades spirituelles, portés par des rythmes d’inspiration chamanique et des harmonies féminines à trois voix. Un subtil mélange à la frontière entre tradition et renouveau ; une poésie d’une autre ère et, pourtant, si familière…

Page : Mountain Fire

◣ Thomas Schoeffler Jr. (Strasbourg, FR – folk-rock/one man band)


Passé à Mainvilliers l’an passé en première partie des Mountain Men (L’Paille à Sons 2016), Thomas Schoeffler a déjà fait le tour des beaux festivals du genre tels Jazz à Vienne et Cognac Blues Passions. Sa musique, simple et directe, puise ses sources dans les racines folkloriques des États-Unis : du folk, justement, mais aussi de la country, du blues et du rock. Des épaisses forêts de l’Idaho aux Grandes Plaines centrales, du désert de Sonora à l’urbanisme excessif de Chicago, le guitariste alsacien vous offre un voyage transatlantique le temps d’un concert 🌎

Page : Thomas Schoeffler Jr.
Agence : Cédric Chazeau productions
Crédit photo : Bartosch Salmanski

◣ Matt² et les souris dansent (Chartres, FR – chanson tzigane/swing)

Dans Matt², c’est le ² qui fait « two ». Un matou, donc, et ses souris. Un chat, un mâle : ardent, exaspéré… et surtout, joueur de jazz manouche reconverti vers le côté obscur du swing. Avec sa guitare, sa voix rocailleuse et ses deux acolytes, Mattou délivre des chansons festives et engagées qui réveilleront la souris en vous. Si Lavilliers n’avait plus de « sentiments en stock » dans Rock City, ces trois musiciens-là en débordent ! 🏌‍ 🤸‍

Page : Matt² et les souris dansent